L’art du samovar ou l’art du thé

samovar

Boire du thé à la russe … Ça vous tente ? Constituant la boisson nationale de la Russie, le thé fut introduit dans le pays au cours de la première moitié du XVIIᵉ siècle.

Il comptait tout d’abord parmi les breuvages les plus onéreux. D’où il était synonyme de vie prospère.
Vers le début du XIXᵉ siècle, le thé commençait à devenir accessible à tous. Il est consommé quotidiennement par les Russes et il fut toujours présent dans les réunions, les célébrations et les grandes cérémonies.
Il a même rendu populaire l’utilisation du samovar, une impressionnante théière russe qui est considérée à la fois comme un véritable art et un phénomène culturel.

Qu’entend-on par samovar ?

Signifiant littéralement « celui qui bout seul », le samovar est un ustensile confectionné avec soin dédié à la préparation et au maintien au chaud du thé. Non seulement il fait partie des traditions gastronomiques russes, mais il est magnifié par les classiques de la littérature, illustré dans de nombreux tableaux d’artistes et ancré dans l’histoire du pays.
Contrairement aux articles ménagers ordinaires, le samovar est une sorte de personnification de la prospérité, du confort familial et du bien-être. Il est généralement exposé à l’endroit le plus important et le plus honorable de la maison et il agrémente toujours la table au moment de boire le thé.
Soigneusement poli, le samovar comprend un réservoir, un petit robinet central et une petite théière qui permet de préparer le sirop de thé. Traditionnellement, il fallait faire bouillir de l’eau au charbon ou au gaz avant d’utiliser le samovar. Mais de nos jours, il est possible de trouver sur le marché des versions électriques.

Le samovar aujourd’hui

Jusqu’à maintenant, de nombreuses familles russes continuent de consommer du thé tous ensemble réunis autour de la table avec de vieux samovars. En fait, c’est un moyen de passer des moments agréables avec ses proches et de partager du bonheur dans la maison.
Le thé, en particulier, est une boisson réconfortante et savoureuse que l’on peut déguster aussi bien en été qu’en hiver. Ce qui rend l’ambiance plus conviviale tout en permettant aux foyers russes de préserver leur coutume.
Pour certains, le samovar figure parmi les objets de souvenir, voire même les objets précieux à conserver avec soin et à collectionner. De plus, il est à savoir que plus il est lourd, plus il est coûteux.

Laisser un commentaire

*